Imprimer

LA VALLÉE DU VERDON AVANT LE LAC DE STE CROIX

un paysage et un patrimoine engloutis.

LES SALLES, SAINTE-CROIX, BAUDUEN, MOUSTIERS, AIGUINES

Une émission présentée par Yann Artiguelongue.

  Lucette Poncin : nous raconte l’histoire de la vallée du Verdon.

Lucette-PoncinSous le lac, il y avait un monde,  qui demeure inscrit dans la mémoire de ceux qui y ont vécu, travaillé, l’ont admiré, dans les photographies, les films qui y ont été tournés,  les dessins et  les peintures,  tel « un  musée  imaginaire ». Il y avait une rivière, de l’eau vive, torrentielle, qui renversait les ponts, attaquait les berges, menaçait les terres.

La mise en eau du barrage en 1973 a réglé ces problèmes.  Le lac de Sainte-Croix, plus que de l’énergie, fournit de l’eau, pour alimenter villes et campagnes du littoral marseillais et varois.

Sa présence  calme  s’impose dans  un  environnement  de  grande beauté, faisant oublier qu’il est artificiel et de création récente.

Car  autrefois,  un  bassin,  entre  les Grandes  et  Basses Gorges, s’épanouissait en une débauche de parcelles colorées encadrant la forêt sombre des Iscles.  Il formait une entité ori- ginale et vivante. Un autre monde que la montagne  pastorale des hauteurs  d’Aiguines et de Moustiers,  que les terres  aux cailloux ronds  du plateau  de Valensole. C’était une oasis où « tout venait », parce que l’eau  y abondait. 

Ses terres  étaient travaillées avec soin, ses « salles vertes » aux ramures  fraîchement coupées continuaient à accueillir les bals en plein air lors des fêtes patronales. Elle attirait  et retenait  les amoureux de grands espaces, de plénitude et de joies simples.

C’est la longue histoire de ce monde disparu que raconte et montre ce livre.

photos-émissions

 

 

Ajouter un commentaire
  • Aucun commentaire trouvé